Frais de rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier intervient soit dans le cas où l’emprunteur souhaite renégocier son prêt immobilier lorsque les taux d’intérêt ont diminué soit lors d’un regroupement de crédit par exemple, qui permet d’éviter le surendettement et de garder une certaine souplesse financière. Toutefois, il implique le paiement de différents frais une fois le rachat de crédit accordé.

frais-rachat-credit-immobilier

Parmi ces frais de rachat de crédit, on retrouve:

  • Frais d’indemnités de remboursement anticipé
  • Frais de dossier
  • Frais d’assurance décès invalidité
  • Frais de courtage
  • Frais de garantie hypothèque
  • Frais d’assurance chômage

Les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

Le rachat d’un prêt consiste à rembourser le prêt existant et à souscrire à un nouveau crédit du montant de la somme restante dûe et à un nouveau taux d’intérêt. Ainsi, des frais de remboursement anticipé sont à prévoir dont le montant ne peut dépasse 3% du capital dû. Cette indemnité est néante en cas de mutation professionnelle par exemple.

Les frais obligatoires

Les frais obligatoires regroupent les frais de dossier et les frais d’assurance décès invalidité (ADI).

Les frais de dossier

Comme toute opération bancaire, le rachat d’un crédit donne lieu au paiement de frais de dossier. Ces frais sont de l’ordre de 1 % du montant emprunté et ils ne sont à payer que lorsque le crédit est accordé. Ils peuvent être négociés et certains établissements bancaires vous font cadeau des frais de dossier principalement en cas de renégociation du crédit dans la même banque.

Les frais d’assurance décès invalidité

Ces frais peuvent être rendus obligatoires par l’organisme prêteur et couvrent trois types d’accidents de la vie (décès, invalidité, incapacité temporaire de travail). L’assurance prend en charge le remboursement de votre prêt en cas d’accident grave conduisant à un décès ou une invalidité. L’assurance peut atteindre 0,7% du montant de rachat. Les frais d’assurance décès invalidité sont négociables selon l’organisme financier.

Les frais annexes

Les frais annexes sont les frais supplémentaires qui dépendent de l’établissement financier. Ce sont les frais facultatifs à prendre en compte dans le calcul du rachat du crédit. On trouve plusieurs catégories de frais annexes dans un contrat de rachat de prêt, parmi eux, on peut compter :

Les frais de courtage

Les frais de courtage ne sont appliqués que si vous faites appel à un courtier pour vous trouver un organisme de rachat de crédit. Le courtier pourra vous réclamer une commission qui peut aller jusqu’à 5% du montant du rachat de crédit. Cette commission n’est payable seulement qu’en cas de signature du contrat de rachat.

Les frais de garantie hypothèque

Si vous décidez de garantir votre opération de rachat de crédit par une hypothèque, vous devez vous acquitter d’une taxe de publicité foncière correspondant à 0,615% du montant, à cela s’ajoutent les frais d’hypothèques qui peuvent aller jusqu’à 2%.

L’assurance-chômage

Les frais d’assurance-chômage sont vraiment facultatifs, ils vous couvrent vos mensualités en cas d’arrêt de travail. Le montant de ces frais se calcule soit sur la base du montant de votre rachat soit du montant de vos mensualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *