Combien peut-on emprunter
avec un salaire de 1200€, 1300€ ou 1400€ net par mois ?

Votre capacité d’emprunt avec un petit salaire dépendra de votre reste à vivre, de vos autres crédits, de la présence d’un co-emprunteur, de votre contrat de travail (CDI ou CDD) ainsi que du montant de votre apport initial. Oui, il est possible d’emprunter, même à ce niveau de salaire notamment hors des villes, mais cela restera difficile et le prix du bien immobilier devra être contenu. Combien emprunter avec un salaire de 1200, 1300 ou 1400 euros sachant que dans ce cas un strict taux d’endettement de 33% maximum sera appliqué. Voici quelques tableaux actualisés.

Simulation de crédit immobilier maison bleue
Conseils sur la durée de l'emprunt avec de petits salaires

Avec un salaire faible, il est important de maximiser son reste à vivre et de réduire son taux d'endettement au maximum. Avec des taux d'intérêt faibles, il faut se tourner vers des emprunts à long terme c'est-à-dire au moins sur une durée de 20 ans ou 25 ans afin d'avoir des mensualités les plus faibles possibles.

Avec 1300 euros par mois

Renégociez votre crédit ou Regroupez vos prêts
Je compare

Avec 1400 euros par mois

Les éléments pris en compte avec un salaire de 1200€, 1300€, 1400€

Avec un salaire relativement proche du SMIC, les éléments pris en compte pour votre capacité d’emprunt seront :

  • votre âge;
  • la stabilité de vos revenus, être en CDI sera presque obligatoire;
  • le nombre de personnes dans le foyer;
  • le reste à vivre,
  • Le fait qu’il s’agisse d’un prêt à taux zéro (PTZ) on non;
  • La présence d’une épargne au moins supérieure ou égale à 10 000€;
  • La capacité du bien à se revendre dans le futur;

Emprunter avec un SMIC

Nous savons qu’il est possible de faire un crédit immo lorsque l’on est juste au dessus du SMIC. Mais est-il possible de faire un prêt immobilier avec un SMIC (le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance)?

Et bien cela est très difficile mais pas impossible. Bien évidemment il faudra avoir un CDI et si possible un co-emprunteur. Il faudra de plus avoir des comptes bancaires très bien tenus et ne pas finir à découvert chaque mois. Il faudra aussi n’avoir aucun crédit à la consommation en cours y compris pour l’automobile.

Il est aussi important d’apporter un apport minimum de 10% et de montrer une capacité relative à épargner au moins dans le passé. Il faudra bien penser à tester votre éligibilité au PTZ et bien mettre en avant les autres aides de l’Etat comme vos allocations. Afin de réduire le montant de la mensualité, il faudra se tourner vers des crédits longs (20 ans voire 25 ans) surtout avec des taux d’intérêts très faibles.

Il faudra mettre aussi en avant les qualités du logement en tant que bon investissement pour une future revente :

  • un prix d’achat en dessous du marché;
  • un bon emplacement, écoles, commodités etc.;
  • bien desservi par les transports;

N’hésitez pas à parler d’une évolution de salaire potentielle si ce dernier est amené à augmenter dans le futur.

Peut-on emprunter sans apport ?

La réponse est oui dans l’absolu pour un primo-accédant mais il faut avoir un dossier solide et pouvoir expliquer pourquoi on n’a pas d’épargne (après un divorce ou une grave maladie par exemple). Il faudra aussi mettre en avant une très grande stabilité dans ses revenus d’une part et une évolution professionnelle significative dans le futur d’autre part.

L’âge sera un critère essentiel aussi. Si vous débutez dans la vie à 28 ans en CDI avec deux ans d’ancienneté de contrat de travail, la réponse sera plus facile que pour une personne de 46 ans sans épargne.

On peut avoir une épargne, sur un compte d’assurance vie par exemple, et essayer de faire un prêt immobilier sans apport, notamment quand les taux d’intérêts sont extrêmement bas. Le banquier , voyant votre capacité à épargner, sera beaucoup plus prompt à vous accorder un prêt dans ce cas.